14-21 décembre 2019 J-84

Programmation

Guillaume Calop

LES RECOMMANDATIONS DES PROGRAMMATEURS

LE COMITÉ DE SÉLECTION, COMPOSÉ DE FRÉDÉRIC BOYER, GUILLAUME CALOP, PIERRE-EMMANUEL FLEURANTIN, MARIA HANEA, ALICE NKAMGNA, GIL TANGHE ET JÉRÉMY ZELNIK, VOUS PROPOSENT LEURS PETITS CHOIX INTIMES DE LA SÉLECTION ! NOUS NE PARLONS PAS DES FILMS EN COMPÉTITION, NOUS DEVONS UNE PARFAITE NEUTRALITÉ :)

Only you

Une romance moderne, porté par deux acteurs beaux et touchant, Laia Costa, une délicate actrice espagnole qui avait déjà réussi le tour de force de « Victoria », et Josh O’Connor que nous avions découvert dans « The Riot Club ». Le film est empli d’une sensibilité et une sensualité touchantes. L’image et la musique sont parfait et donnent une atmosphère cohérente, contemporaine, universelle et belle.

Ruben Brandt

Un film d'animation hyper rythmé comme un James Bond, dans un univers saturé d’art moderne ou on joue à repérer les références, le graphisme créatif fonctionne à plein. On pourrait craindre les poncifs (un Paris et une Suisse fantasmés, un monde de l'art parfois cliché), mais c'est assumé et on se laisse porter… là aussi comme chez James Bond !

That time of year

C’est normalement une spécialité américaine de faire des « films de saison », ces comédies de Noël où tout le monde gaffe, s’écharpe, se balance ses quatre vérités, et au final… non je ne raconte pas la fin ! Paprika Steen, une des plus grande actrices danoises, voir européennes, s’essaye avec brio à ce genre ! Résultat convaincant, on se glisse tranquillement dans l’ambiance de fin d’année et on déstresse en se disant qu’il y a des familles pires que la notre !

Another day of life

Film d'animation en rotoscopie qui empreinte au documentaire, à la manière de « Valse avec Bachir ». L'animation permet de recréer un univers, raconter l’histoire comme si on y était, et propose une dramatique visuelle forte. On suit Ryszard Kapuściński, immense et mythique reporter de guerre polonais, dans une mission pendant la guerre d’Angola. Une leçon de journalisme et de courage.

Traffic department

Le film commence comme une comédie ou s’enchainent frénétiquement de petites scènes de corruption d’agents de la route. Puis ça tourne au gros thriller haletant. Caméra et montage fous, des scènes de caméra de surveillance et d’appareils photos, et quand le puzzle est en place on découvre une société pourrie à la racine. Absolument étonnant. Par le réalisateur de l’incroyable « Clergy », programmé également cette année au festival.

Moi, maman, ma mère et moi

Attention, critique pas très objective. Christophe Le Masne est un réalisateur qui m’a tellement fait rire que j’ai édité il y a quelques années ses court-métrages en DVD, autant dire que j’attendais son premier long avec impatience. Je n’ai pas été déçu par cette comédie sensible, poétique, familiale, tendre, imparfaite et bucolique, servie par un casting  touchant. On perçoit un tournage plein d’amitié, de plaisir, une ambiance de famille, ce qui nous comble d’autant plus d'émotion.

Spoor

Le film d’Anieszka Holland, une des plus grande réalisatrices européenne, originaire de Pologne, a été co-réalisé avec sa fille Kasia Adamik. Elles nous emmènent dans les collines et les forets de Pologne ou les décors magnifiques sont sublimés par une photographie impeccable, pour nous faire découvrir cette femme qui vit seule avec ses deux chiens. Amoureuse des animaux, elle va se battre contre les chasseurs qui rôdent dans son périmètre. Parfois loufoque, toujours déterminée, la vielle dame nous émeut et nous surprend. Un des coups de cœur de la Berlinale 2017.

Styx

"Bonne claque" avais-je écrit dans mes notes. La première moitié nous installe dans un voyage en voilier assez inédit, sans musique, on est physiquement avec cette navigatrice par ailleurs médecin urgentiste, on sent la passion authentique, le besoin de solitude, le courage, l’intelligence et la débrouillardise de cette femme. La suite est un incroyable trip émotionnel qui nous fait prendre une conscience large de la problématique des réfugiés naufragés. Très équilibré et intelligent.

Retour

Propulsé par FestiCiné