Programmation

Les recommendations du comité de sélection

Les Arcs Film Festival sélectionne tous ses films en comité collégial, mais évidemment, chaque membre a ses chouchous... Découvrez ici ceux de l'édition 2020 !

Playtime

  • Parce que l'amour n'a pas d'âge, ni de chemin figé, Chiara et Alice ont eu un véritable coup de coeur pour Gaza mon amour ! Une histoire d'amour poétique - malgré le contexte violent de la bande de Gaza en arrière-plan - qui émeut et bouleverse. En somme, un film touchant, subtil et drôle qui fait du bien et dans lequel vous retrouverez la comédienne Hiam Abbas !
  • Guillaume, notre délégué général vous recommande Av The Hunt, véritable chasse à la femme adultérine en Turquie. Affolante fable sur la folie des traditions patriarcales où l’honneur bafoué autorise tout, même le pire. Les incroyables scènes d’action en pleine nature en font une sorte de western.
  • Jérémy et Chiara ont tous les deux envie de vous conseiller Thou Shalt Not Hate porté par les remarquables Alessandro Gassman et Sara Serraiocco. Que doit-on faire quand on est un médecin juif et qu'on l'on doit soigner un néo-nazi ?  Un film engagé et profond qui traite de la montée des extrêmes en Europe mais surtout de la question du dilemme moral en évitant tout manichéisme.  
  • Si vous aimez la SF, le genre, que vous êtes fan d'Alien ou de The Thing de John Carpenter alors vous aimerez sans doute Sputnik qui rajoute à cette SF américaine un chromosome russe et la grande qualité technique de ses équipes ! Le pitch ? En pleine Guerre froide, le seul survivant du crash d'un vaisseau spatial soviétique ne semble pas être revenu seul sur Terre... Vous l'aurez compris, Pierre-Emmanuel et Juliette vous invitent chaleureusement à découvrir ce film captivant et redoutable !
  • Jérémy vous recommande ensuite Lovecut, un film autrichien troublant qui montre avec beaucoup de justesse les adolescent.e.s d'aujourd'hui, ultra connecté.e.s, désinhibé.e.s et ne réalisant pas forcément les conséquences d'exposer en ligne leurs relations sexuelles pour gagner un peu d'argent.
  • Frédéric vous conseille le nouveau film d’Agnieska Holland, célébrée "Femme de Cinema"  aux Arcs cette année. Le Procès de l'herboriste nous parle de l’histoire vraie d’un médecin herboriste dans la Tchécoslovaquie de la periode post-stalinienne. Le  portrait d’un homme aux multiples facettes, touchant mais aussi controversé mis en scène avec force et élégance. Un film de grande classe.
  • Parce qu’il est important de rire dans la vie, Alice et Guillaume s'accordent pour vous inciter à voir Nightlife, une romance déglinguée pour un film de divertissement à l’américaine sauce currywurst. C’est rythmé, drôle et bien fait. Idéal pour se détendre et voyager dans la vie nocturne berlinoise !
  • Une variation du “Théorème” de Pasolini et l'arrivée d'une étrangère dans une famille bien rangée. L'ironie et le drame se mélangent parfaitement dans My Wonderful Wanda, subtile analyse de la société Suisse que Chiara et Frédéric vous recommandent chaleureusement.
  • Pour Jérémy, dans, I Never Cry, le réalisateur polonais Piotr Domalewski confirme son talent dans un récit où une jeune adolescente montre courage et humanité alors qu'elle doit se rendre dans un pays qu'elle ne connait pas pour récupérer le corps de son père décédé dans un accident.  Elle découvrira un autre visage de son père, et les injustices du système des travailleurs expatriés qui sévit en Europe.  Un film particulièrement émouvant, porté par une formidable jeune comédienne, Zofia Stafiej.
  • Finalement, Guillaume vous conseille de ne pas vous fier au résumé de Hope, qui est l’un des films les plus touchants qui lui a été donné de voir ces derniers temps. Poignant, émouvant, incroyablement interprété, on en sort chamboulé, au sens positif du terme. Frédéric surenchérit en nous parlant d'une autobiographie sur l'amour inconditionnel où une terrible nouvelle va bouleverser les liens familiaux et raviver la flamme amoureuse entre des parents magnifiquement interprétés par deux grands comédiens.

Hauteur

  • Avis aux fans de documentaires ! Alice et Guillaume vous propose Helmut Newton: The Bad and the Beautiful réalisé par Gero Von Boehm : une plongée dans la vie de l’un des plus grands photographes de mode du XXe siècle, sa vision, sa simplicité, son génie, ses passions...
  • La recommendation film d'auteur de Jérémy c'est Otac. Un film bouleversant montrant un père prêt à tout pour récupérer la garde de ses enfants au sein d'un système corrompu et absurde. On pense évidemment au cinéma de Ken Loach, et Srdan Golubovic confirme qu'il est l'un des meilleurs réalisateurs serbes du moment ! Lison corrobore en évoquant un récit poignant, presque mythologique, accompagné de superbes images pour un road-trip serbe où rien n'est oublié.
  • Juliette - quant à elle - a une préférence pour County lines. Un film dur et touchant, nous plongeant dans une réalité brute, celle du milieu de la drogue en Grande-Bretagne où des enfants vulnérables sont exploités sans scrupule.
  • Lison, vous recommande chaleureusement Schoolgirls. Une chronique de la vie de Celia, élève dans une école religieuse et de son passage à l'adolescence, filmée magnifiquement par Pilar Palomero pour son premier film ; au plus proche des émotions, des regards et des bouleversements intimes.
  • Frédéric et Guillaume souhaitaient aussi vous conseiller Charter, portrait complexe et émouvant d'une mère voulant sauvegarder sa famille et protéger ses enfants frôlant les limites de l' acceptable. Un grand rôle pour la comédienne norvégienne Ane Dahl Torp au milieu de paysages norvégiens et des îles Canaries époustouflants.
  • Chiara vous recommande Punta Sacra, un documentaire touchant et honnête sur l'Idroscalo à Ostie (Rome) où des femmes mènent un combat pour pouvoir préserver leurs maisons. Frédéric en rajoute une couhe et plébiscite cette magnifique immersion, humaine, vivante et essentielle.
  • Lison vous conseille ensuite Andromeda Galaxy. Un premier film sans filtre et sans vernis, au récit bouleversant sur un père prêt à tout pour garder sa fille hors du besoin. Un portrait cru de la situation socio-politique du Kosovo
  • Finalement, Alice vous recommande No Hard Feelings, un film très différent des précédents que Lison vous incite également à voir ! Ce portrait vibrant et moderne, d'un jeune homme allemand, gay issu d'une famille d'immigrés iraniens a reçu le Teddy Award au dernier festival de Berlin. Une histoire d'amour, d'amitié, d'identité, raconté avec talent et verve par Faraz Shariat et déclinée avec les plus belles couleurs de Berlin.

Avant-Premières

  • Le coup de coeur de Juliette c'est Slalom, un récit glaçant et fort sur l'emprise et les violences dans le monde du sport de haut niveau. Jérémie Renier exprime l'ambiguïté avec finesse, accompagné de l'impressionnante Noée Abita !
  • Guillaume - quant à lui - plébiscite C’est toi que j’attendais, poignant documentaire à la fois réaliste et poétique qui explore l’adoption sous plusieurs angles : les adoptants, les adoptés, les nés sous X...
  • Frédéric vous dit aussi un mot pour vous convaincre de voir A Good Man : une histoire étonnante, adaptée de faits réels ou il s'agit de désir d'enfant inachevé dans un couple où l' homme décide finalement de le porter. Un film atypique et un nouveau grand rôle pour Noémie Merlant.
  • Finalement, Guillaume vous fait une dernière recommandation avec La terre des hommes : le monde agricole change, comme notre société. Mais un certain ordre perdure. Un regard intelligent et éclairé sur cet écosystème au XXIe siècle.

Déplacer Les Montagnes

  • Ceux qui travaillent vu par Pierre-Emmanuel: Et si le monde n’était qu’une marchandise et la vie humaine une variable d’ajustement ? Olivier Gourmet démontre encore une fois qu’il est un des plus grands acteurs de sa génération. Un film au scénario bien ficelé qui nous fait profondément réfléchir sur le sens de notre Monde
  • Douce France vu par Guillaume : Prendre un sujet qui fait débat dans la société, le projet EuropaCity, le donner à des jeunes pour qu'ils le déconstruisent, l'explorent sous toutes ses facettes, écoutent les spécialistes pour et contre, et se fassent leur opinion, en accompagnant le spectateur. Une façon pédagogique et inspirante de décrire nos choix écologiques contemporains.
  • I am Greta vu par Juliette et Pierre-Emmanuel : Emouvant portait de Greta Thunberg, figure emblématique du combat contre l'inaction climatique. Impressionnante dans son engagement, on est surtout touché par son humanité et sa sincérité. Avec délicatesse, le réalisateur nous permet de comprendre qui est cette jeune fille et permet de s’extraire des raccourcis et caricatures qui ont pu être diffusés par les médias.
  • Demain vu par Frédéric : Réalisé par Cyril Dion, l'un des visages  de l'écologie positive et par la comédienne Mélanie Laurent, Demain est un film essentiel. La crise est là depuis des années, mais des solutions existent. Un voyage dans dix pays et autant d'histoire qui a obtenu le César du meilleur documentaire en 2016.
  • La Belle Verte vu par Guillaume : Cultissime fable écolo aussi kitch que visionnaire. L'extravagance et l'engagement de Coline Serreau servent un film tourné il y a 25 ans qui énumère la plupart des problèmes écologiques qui sont sur notre table aujourd'hui.
  • Petite fille vu par tous les membres : Et oui, le comité de séléction a un coup de coeur unanime pour Petite fille ! Avec ce documentaire sur la petite Sasha, piégée dans un corps de garçon, Sebastien Lifshitz nous montre encore une fois, après Adolescentes et Les invisibles, que son travail est précieux, à protéger et à montrer !
  • En Quête de Sens vu par Guillaume : On parle d'écologie, avec un regard introspectif et spirituel. Et si la solution pour un monde meilleur était en chacun de nous, tout simplement en allant à la recherche du sens ? Appuyé de nombreux témoignages de grands spécialistes de toute obediences et philosophies.
  • Hors Normes vu par Pierre-Emmanuel : Olivier Nakache et Eric Toledano nous offrent un film incroyable sur le combat quotidien de deux hommes qui depuis vingt ans s’occupent au travers de leurs associations des enfants et adolescents autistes. Un film sur la vie, la générosité d’âme, le sens de nos combats et le bonheur de vivre ensemble.
  • Sème le vent vu par Chiara et Lison : Dans la magnifique région des Pouilles, l'écologie et l'incompréhension générationnelle entre une fille et ses parents pour une lutte sans violence et très puissante. La mise en scène de Danilo Caputo subtile et naturaliste, sublime Yile Yara Vianello, sa jeune comédienne. Sans doute la naissance de deux grands talents du cinéma italien.
  • Wood vu par Jérémy : Le peuple roumain montre qu'il est à la pointe du combat pour sauver ses forêts, qui comptent parmi les plus belles d'Europe, face aux puissantes multinationales de l'industrie du bois. Un documentaire coup de poing, où l'on suit l'activiste américain Alexander Von Bismark de The Environmental Investigation Agency au cœur de ce combat mondialisé.
  • Qu'est ce qu'on attends vu par Frédéric : Un documentaire fort et détaillé sur une commune de 2200 habitants en Alsace qui décide de réduire son empreinte écologique pour imaginer une vie "après le pétrole".

Propulsé par FestiCiné