15-22 décembre 2018 J-28

Programmation

Jury 2018

JURY LONG METRAGE

RUBEN ÖSTLUND - Président

Ruben Östlund est né en 1974 à Styrsö, une petite île au large de la côte occidentale suédoise. Il fait des études de design avant d’intégrer l’université de Göteborg, où il rencontre Erik Hemmendorf, avec qui il fonde par la suite Plattform Produktions. Passionné de ski, il a réalisé trois films sur le sujet, qui dévoilaient aussi son goût pour les longs plans-séquences qui demeure à ce jour une de ses estampilles.

Ruben s’est fait connaître pour sa représentation réaliste et pleine d’humour des comportements sociaux, ainsi que pour son usage célèbre de Photoshop et autres logiciels de retouche.

Son premier long métrage, The Guitar Mongoloid, produit par le co-fondateur de Plattflorm Produktions, Erik Hemmendorf, gagne le prix FIPRESCI à Moscou en 2005. Le film est ensuite distribué dans plus de vingt pays et projeté dans de nombreux festivals, offrant à Ruben une renommée internationale. Deux ans plus tard, il obtient l’Ours d’Or pour le court métrage Incident by Bank, dans lequel chaque mouvement de caméra est généré par ordinateur en post-production. La première de son troisième long métrage, Play, a lieu à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes, où il gagne le prix « Coup de cœur ». Après Cannes, Play est projeté à Venise et Toronto, ainsi que dans de nombreux autres festivals, où il collectionne d’autres prix et distinctions. Il a notamment été nommé pour le prestigieux prix LUX du Parlement européen et a raflé le prix Nordic Prize, la plus haute distinction en Scandinavie.

Son quatrième long métrage, Snow Therapy, est projeté en avant-première à Un Certain Regard à Cannes en 2014, où il obtient le Prix du Jury. Le film a depuis été sélectionné dans un nombre incalculable de festivals et a gagné 16 prix du Meilleur film étranger. Le film a également été nommé aux Golden Globes et shortlisté aux Oscars ; il a été distribué dans plus de 70 pays.

En 2017, le cinquième film de Ruben, The Square, a gagné la Palme d’Or à Cannes. Il a aussi été nommé à l’Oscar du meilleur film étranger.

 

ŁUKASZ ŻAL

Łukasz Żal est un chef opérateur nommé aux Oscars. Il a récemment tourné Cold War, de Paweł Pawlikowski, lauréat de la Palme de la Meilleure Réalisation en mai dernier. Auparavant, il fut nommé aux Oscars en 2015 pour un autre film de Pawlikowski, Ida, et fut un des deux chefs opérateurs du film La Passion Van Gogh, de Dorota Kobiela et Hugh Welchman, également nommé aux Oscars en 2018. Il fut en outre lauréat du Golden Frog Award de la meilleure image à Cameraimage pour la seconde fois après Paparazzi, de Piotr Bernaś.
Łukasz travailla sur Dovlatov, d’Alexeï Guerman Jr, qui fit sa première mondiale au Festival International du Film de Berlin en février dernier.
Il est membre de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences (qui remet chaque année les Oscars), de l’European Film Academy et de la Société Polonaise des Chefs Opérateurs.

CHARLOTTE LE BON

Après un premier rôle dans un premier court métrage canadien, Le Goût du temps, en 2007, Charlotte Le Bon démarre réellement sa carrière d’actrice après son passage par l’émission Le Grand et Le Petit Journal sur Canal +. Le premier long métrage dans lequel elle tourne est Astérix et Obélix : au service de Sa Majesté. Restant dans le registre comique, elle obtient le rôle principal de La Stratégie de la poussette.
Elle rejoint ensuite le casting de L’Ecume des jours de Michel Gondry. Charlotte y partage l’affiche avec Audrey Tautou, Romain Duris et Omar Sy. Variant les projets, elle touche aussi bien à la comédie (Le Grand Méchant Loup, Le Secret des banquises) qu’au biopic (Yves Saint-Laurent, The Walk – Rêver Plus Haut) en passant par l’action (Bastille Day) ou le thriller (Iris).
Elle apparaît en 2017 dans La Promesse, du réalisateur irlandais Terry George, puis dans Berlin, I love you un an plus tard. Son prochain film, Warning, sortira en 2019.

CLÉMENCE POÉSY

Clémence Poésy est une comédienne pour le cinéma, la télévision et le théâtre. En 2005, elle est choisie pour incarner Fleur Delacour dans la saga Harry Potter. Sa renommée devient alors internationale et elle enchaine les rôles des deux côtés de l’Atlantique, avec des réalisateurs comme Philippe Ramos (Jeanne Captive), Martin McDonagh (Bon Baisers de Bruges), Danny Boyle (127 heures), Stanley Tucci (Final Portrait), ou encore Dominik Moll sur la série Tunnel. Son premier court métrage A bout portés (2016) est sélectionné dans de nombreux festivals et lauréat de nombreuses récompenses.
En 2018, elle réalise son deuxième court métrage Le Roi des démons du vent. Elle prépare actuellement un troisième film produit par Yukunkun, intitulé A balles réelles. En 2019, elle mettra en scène une carte blanche à l’opéra Garnier autour de Monteverdi. On l’a retrouvée cette année dans la série Genius et elle sera l’année prochaine à l’affiche de deux films : Le milieu de l’horizon de Delphine Lehericey et Resistance de Jonathan Jakubowicz.

JEAN-BENOÎT DUNCKEL

Jean-Benoît Dunckel est musicien et principalement connu comme étant membre du duo Air. En septembre 2006, son premier album solo sort sous le nom de Darkel et il achève avec Air l’album 5 : 55 de Charlotte Gainsbourg. En 2003, il fonde Prototyp Recording, une société de production phonographique et d’édition musicale qui produit notamment ses propres projets (Darkel, Tomorrow’s Word, Starwalker...).
Il a également composé des musiques de films mythiques au sein de Air dont Virgin Suicides, Lost in Translation, Marie Antoinette, Quartier Lointain, Pioneer... En 2015, il achève le score de Sangailé d’Alanté Kavaïté ainsi que la musique de Swagger d’Olivier Babinet pour lequel il travaille actuellement sur son prochain long métrage. Son nouvel album solo est en cours de sortie internationale. Récemment, il a terminé l’adaptation cinéma du livre best seller de Thomas Piketty : Le Capital du 21e siècle

ALEX LUTZ

Animé par sa passion d’acteur depuis son enfance à Strasbourg, Alex Lutz coécrit et met en scène La Cerise sur le Gâteau avec Sylvie Joly. En 2009, il se fait remarquer en incarnant le nazi hippie dans OSS 117 de Michel Hazanavicius. Entre 2012 et 2018, il enchaine plusieurs long métrages : Sous les Jupes des lles d’Audrey Dana, Les Visiteurs 3 de Jean Marie Poiré, Jamais contente d’Emilie Deleuze, Knock de Lorraine Lévy ou encore Spirou et Fantasio d’Alexandre Coffre...En 2015, il réalise son premier film Le Talent de mes amis puis un second Guy, véritable succès, sorti en salles en août dernier et sélectionné à la Semaine de la Critique à Cannes. Depuis 2011, il incarne avec Bruno Sanches Catherine et Liliane sur Canal+. En ce début 2018, Alex Lutz est revenu avec un nouveau spectacle, à l’Olympia, pour 12 représentations exceptionnelles, spectacle qui sera repris en 2019.

JASMILA ŽBANIĆ

 

Née à Sarajevo en 1974, Jasmila Žbanić est diplômée de l’Académie des Arts Dramatiques de sa ville natale. Son premier film, Sarajevo mon amour, remporte l’Ours d’Or à Berlin en 2006, ainsi que le Prix du Jury œcuménique, le Grand Prix du Jury de l’AFI... et sort avec succès dans une quarantaine de pays. Son second film, Le choix de Luna, est en compétition à Berlin.
Il gagne de nombreux prix, dont le Prix FIPRESCI à Cannes, le Prix de la meilleure actrice à l’European Film Festival... En 2013, son film Les femmes de Visegrad est présenté au Festival de Toronto et remporte le Prix Femme de Cinéma aux Arcs. Enfin, Love Island est présenté à Locarno en 2014. Les travaux vidéo de Jasmila ont été à l’honneur dans des dizaines d’expositions internationales, telles que la Biennale d’Istanbul ou le New-York Museum. Elle a reçu le Prix KAIROS en 2014, décerné aux artistes européens dont le travail est reconnu comme ayant un impact majeur culturel et social.

JURY COURT METRAGE

Ramzy BEDIA - Président

Acteur et humoriste, Ramzy Bedia a longtemps partagé la vedette avec Eric Judor dans leur duo Eric et Ramzy. Ils connaissent le succès sur scène en 1996 et explosent avec leur série culte H ; en 2001, ils tournent La Tour Montparnasse infernale, carton au box-office. Ils enchaînent les projets : Double Zéro (Gérard Pirès), Les Dalton (Philippe Haïm), Halal police d’Etate (Rachid Dhibou)... En 2007, ils co-écrivent Seuls Two. Ramzy tourne également en solo, passant du cinéma d’auteur (Des vents contraires de Jalil Lespert, Chacun sa vie de Claude Lelouch...) à un cinéma plus grand public (Les Kaïra de Franck Gastambide, Les Nouvelles aventures d’Aladin d’Arthur Benzaquen...). Il se lance dans la réalisation en 2015 avec Hibou. Il sera prochainement à l’affiche de La lutte des classes de Michel Leclerc, Lola et ses frères de Jean-Paul Rouve et les Merveilles à Montfermeil de Jeanne Balibar.

TIPHAINE DAVIOT

Tiphaine a démarré par la scène, qu’elle côtoie encore régulièrement, notamment celle du Théâtre de Paris, dans Folle Amanda puis dans Enorme sous la direction de Marie-Pascale Osterrieth. Vue cette année au cinéma dans Comme des rois de Xabi Molia aux côtés de Kad Merad et dans Demi-soeurs de Saphia Azzedine et François-Régis Jeanne, Tiphaine sera bientôt à l’affiche du premier long métrage d’Olivier Afonso : Girls With Balls. On peut aussi la voir à la télévision dans la série Zone Blanche (France 2) et bientôt dans HP, la nouvelle série d’OCS (tout juste primée au Festival de fiction de La Rochelle) où elle incarne une jeune interne en psychiatrie. En 2017, elle a reçu un double prix d’interprétation à Moulins pour son interprétation dans le film Les Bigorneaux d’Alice Vial, César du Meilleur court métrage 2018.

FÉLIX MOATI

 

Se passionnant très tôt pour l’univers du cinéma, Félix Moati décroche son premier rôle dans LOL de Lisa Azuelos. Il multiplie par la suite les participations très éclectiques dont Livide d’Alexandre Bustillo et Julien Maury et A trois on y va qui lui offre une nomination au César du Meilleur Espoir Masculin en 2013. Son premier court métrage Après Suzanne est nommé pour la Palme d’or du Court Métrage au Festival de Cannes en 2016. Actuellement à l’affiche du film de Gilles Lellouche Le Grand Bain, succès public et critique ovationné au Festival de Cannes, Félix Moati a tourné cette année son premier long métrage en tant que réalisateur, Deux fils, avec Vincent Lacoste, Benoît Poelvoorde et Anaïs Demoustier.

DANNY LENNON

Danny Lennon a fondé, en 1999, Prends ça court ! qui célèbre et soutient le court métrage international et le cinéma québécois. Il en est toujours le programmateur. Il est également à l’origine et programmateur de l’initiative Talent tout court fondée en 2012 en collaboration avec Téléfilm Canada. Lennon contribue de toutes les manières imaginables à la promotion, à la distribution, à la diffusion et à la production du court métrage indépendant et professionnel d’ici et d’ailleurs. Danny organise aussi le Gala Prix Prends-ça Court !, la grande soirée du court métrage québécois, dont sa 15ème édition fut un succès monstre ! Comme dirait Basta : « Mes pieds de voyou sont faits pour piétiner les rois ». 

MANU KATCHÉ

Musicien de scène et de studio, Manu Katché doit l’explosion de sa carrière à Peter Gabriel qui lui demande de tenir la batterie pour l’album So. Immédiatement, le son très particulier de ses drums le fait repérer par les stars du pop-rock et lui ouvre les portes des studios et grandes scènes internationales. Ainsi va-t-il enregistrer pour Joni Mitchell, Sting, Dire Straits, Tears for Fears, Youssou N’Dour, Laurent Voulzy... Il rafle une première Victoire de la Musique en 1986, une seconde en 1987 au titre de Meilleur musicien de studio ; il engrange sa troisième Victoire en 1996 pour la B.O. du film Un Indien dans la ville. En 2004, c’est au tour du Ministre de la Culture de l’inscrire à l’ordre des Chevaliers des Arts et Lettres. En 2004, il développe son propre projet avec lequel il sort 5 albums. Le prochain s’intitule The ScOpe et sortira en février 2019. De 2007 à fin 2010, Manu Katché animait sur Arte One Shot Not tous les jeudis vers 23h. Fin mars 2010, il a présenté une nouvelle émission Musicalities sur France Inter.

ANTONETA ALAMAT KUSIJANOVIĆ

Antoneta Alamat Kusijanović est réalisatrice et scénariste. Son court métrage Into the Blue a été nominé au Student Academy Award et a gagné des prix aux Festival International du Film de Berlin, Festival du Film de Sarajevo, Festival Premiers Plans d’Angers parmi tant d’autres. Elle développe son premier long métrage, Murina, avec le soutien de la Résidence du Festival de Cannes, la Cinéfondation, First Film First de l’Institut Goethe et le Jerusalem Film Lab. Le film est produit par Martin Scorsese, ainsi que Rodrigo Teixeira, Sophie Mas et Lourenco St’ Anna de RT features, Danijel Pek d’AntiTalent et Zdenka Gold de Spiritus Movens. Antoneta est détentrice d’une maîtrise de l’Académie des Arts Dramatiques de Zagreb et d’un Master of Fine Art en écriture et réalisation de l’Université de Columbia à New York.

JULIA PIATON

Elle débute dans les cours de Thibault de Montalembert. On la découvre dans Les Aristos en 2006, puis Nos 18 ans de Frédéric Berthe en 2008. En 2010 elle part aux Etats Unis pour suivre les cours de John Strasberg. En 2012, elle joue dans la comédie Mince alors, puis dans Arrêtez moi là de Gilles Bannier. En 2014, elle participe au film Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? On la voit, dans la foulée, dans Le talent de mes amis de et avec Alex Lutz, La Vache, de Mohamed Hamidi, aux côtés de Jamel Debbouze et Adopte un Veuf de François Dessagnat aux côtés d’Andre Dussolier. En 2017, elle joue dans Jour J de et avec Reem Kherici et Nicolas Duvauchelle puis dans série Glacé aux cotés de Charles Berling ainsi que dans La monnaie de leur pièce d’Anne le Ny. Cette année elle sera à l’affiche de Smiley aux cotés de Manu Payet, la série Remix de Baya Kasmi, dans le Bon dieu 2 et le film C’est la vie de Julien Rambaldi.

Propulsé par FestiCiné