15-22 décembre 2018 J-28

Professionnels

Les Ateliers du Sommet

Jeudi 20 décembre - 11h

Les participants sont invités à choisir un des deux ateliers pour échanger et aboutir à des propositions concrètes. A l’issue des Ateliers, l’ensemble des participants se réuniront pour la restitution des travaux.

Atelier SCARE

La parité dans la distribution et l’exploitation
Pour des propositions concrètes auprès du Ministère de la Culture

 

En septembre 2018, les Assises de la parité et de la diversité ont donné lieu à l’annonce, par la Ministre de la Culture, de mesures incitatives pour favoriser l’accès pour les femmes aux postes clés dans les productions de films.

Des chantiers ont été ouverts pour poursuivre ce mouvement dans la diffusion : exploitation et distribution. 
Il sera question de la promotion et l’exposition accordée aux films de femmes mais aussi de s’interroger sur la manière de promouvoir la parité au sein des entreprises.

L’Atelier propose d’élaborer des propositions concrètes qui seront transmises au Ministère.

Animé par Béatrice Boursier - déléguée Générale du SCARE, Marion Tharaud - distributrice chez Haut et Court, membres du collectif 5050x2020 et Fabienne Silvestre-Bertoncini, coordinatrice du Lab Femmes de cinéma.

Atelier DIRE

Quels films dans quelles salles ?

 

Si l’ère numérique tient certaines de ses promesses, elle n’a pas épargné les choix de programmation et l’élaboration des plans de sortie. Elle accentue la confrontation entre les enjeux économiques et l’identité éditoriale des lieux et des line-up. Elle questionne le partenariat naturel entre salles Art et Essai et films Art et Essai.

L’arrêt progressif des VPF intensifie ce phénomène : comment accélérer l’accès aux films porteurs en maintenant une vraie diversité d’œuvres proposées au public ? Comment bénéficier d’une réelle souplesse de programmation et accorder des conditions d’exposition en rapport avec le potentiel des films ? 

Les outils de régulation existants en matière de diffusion – engagements de programmation et de diffusion, recommandations génériques du Médiateur du cinéma – doivent-ils évoluer ou être complétés d’autres mesures pour répondre au mieux à ces impératifs ? 

L’Atelier sera l’occasion pour chacun de faire état de l’évolution de ses pratiques de programmation, des difficultés rencontrées au quotidien et d’élaborer ensemble des propositions et solutions concrètes. 

 

Animé par Hugues Quattrone, Délégué Général de DIRE (Distributeurs Indépendants Réunis Européens).
En présence de Laurence Franceschini, Médiatrice du Cinéma.

Propulsé par FestiCiné