Déplacer Les Montagnes

Cinéma En Thérapie

"Cinéma en thérapie : la santé mentale, devant et derrière l’écran”

Après avoir réfléchi au sujet de la parité dans le cinéma depuis 2016 et à celui de la transition écologique depuis 2019, nous avons invité, durant l’édition 2023 du Festival, un autre grand sujet de société : la santé mentale. Nous avons abordé ce sujet avec humilité, la conscience de sa sensibilité et la conviction que la santé mentale est un tabou qu’il est temps de lever dans notre secteur, comme dans l’ensemble de la société.

Nous nous sommes intéressés à ce qu'il se passe derrière la caméra : comment vont les gens qui travaillent dans l’industrie cinématographique ? Le secteur porte-t-il des risques accrus pour les personnes de développer des addictions ou des pathologies mentales ?

Mais aussi à la façon dont le sujet est traité devant la caméra : comment les personnes atteintes de troubles sont-elles représentées ? Cette représentation entretient-t-elle ou au contraire lève-t-elle certains tabous ? Comment les réalisateurs peuvent-ils faire évoluer ces représentations à l’écran ?

Nous avons eu l’honneur d’accueillir, pour nous accompagner tout au long de nos réflexions et du festival, le Dr Jean-Victor Blanc, médecin psychiatre à l’hôpital Saint Antoine, enseignant à Sorbonne Université et créateur du Festival Pop & Psy, qui a lieu chaque année en novembre à Paris et dont le Festival des Arcs est partenaire.

Une nuit en chalet pour en parler


Ces questions ont toutes été abordées lors d’une nuit en chalet durant le Festival. Une quinzaine de personnes travaillant dans l’industrie, experts et expertes de la question, se sont ainsi rendues en raquettes dans un chalet isolé, pour disposer d’un temps long et d’un lieu propice à une réflexion en profondeur sur cette thématique.

Le psychiatre clinique et professeur Jean-Victor Blanc assurait l’encadrement, sur le fond, du sujet. Les idées échangées ont fait l'objet d'une restitution sous forme de podcast avec notre partenaire média l'ADN, animé par Alexandre Kouchner, bientôt disponible sur toutes les plateformes d’écoute !

Un atelier en direction des professionnels et professionnelles :

Un atelier en intelligence collective a été organisé dans le cadre de l’Industry Village, pour que les producteurs, productrices, vendeurs, vendeuses, distributeurs, distributrices présents et présentes puissent réfléchir ensemble sur : “la santé mentale dans le cinéma : un éléphant sous le tapis (rouge) ? la question spécifique des addictions.”. L’objectif de cet atelier était de sortir du tabou autour de cette thématique dans l’industrie mais aussi trouver des solutions collectives pour lutter contre les addictions dans le cinéma.

 

Programme en direction du grand public et des scolaires : 

Les films ayant un lien avec le sujet  de la santé mentale ont été intégrés à notre label "Déplacer les Montagnes" et accompagnés par des débats. Ainsi, le Festival a organisé : 

  • Un ciné-débat à l’issue de la projection du film Madame Hofmann de Sébastien Lifshitz, entre le réalisateur et le psychiatre Jean-Victor Blanc. Les discussions ont notamment porté sur le sujet de la santé mentale des personnels soignants. 
  • Un ciné-débat à l’issue de la projection du film Sous Hypnose d’Ernst De Geer, entre le réalisateur et le psychiatre Jean-Victor Blanc. Ce ciné-débat portait également sur le sujet de la santé mentale mais cette fois par le prisme des relations avec le monde du travail.

Propulsé par FestiCiné