Le Jury 2016

Jury long-métrage

Radu Mihaileanu - Président du Jury

 

Radu Mihaileanu fuit la Roumanie de Ceausescu en 1980 pour émigrer en Israël, puis en France, où il étudie le cinéma à l'IDHEC (désormais la Fémis). Il débute alors sa carrière comme monteur, puis assistant réalisateur, notamment auprès de Marco Ferreri, Nicole Garcia, Fernando Trueba, et tourne ses premiers court-métrages. Auteur aux talents multiples, il publie en 1987 le recueil de poèmes Une vague en mal de mer.

 

En 1993, Radu Mihaileanu tourne son premier long-métrage, Trahir. Le film bénéficie d'un bon accueil critique et obtient plusieurs prix en festivals (Montréal, Istanbul…). Son deuxième film, Train de vie (1988), est un succès international et remporte notamment le Prix du public au Festival de Sundance, ainsi que le Prix FIPRESCI à la Mostra de Venise.

 

Le troisième long-métrage du cinéaste, Va, vis et deviens, est très remarqué à la Berlinale: Prix du Jury oecuménique, Prix du public Panorama et du Label Europa Cinema, il remporte le César du meilleur scénario en 2006. Cette dernière récompense couronne la belle carrière en salle du film, avec plus de 400 000 spectateurs.

 

En 2009 sort Le Concert, qui rassemble Mélanie Laurent et l'acteur russe Aleksei Guskov, et attire près de 1,9 million de spectateurs en salles. Finaliste aux Golden Globes, le film est également récompensé en 2010 par le César de la Meilleur musique et le César du Meilleur son.

Mélanie Doutey

Après des études au Conservatoire de Paris, Mélanie Doutey débute sa carrière dans Les gens qui s’aiment (1999) de Jean-Charles Tacchella. Elle décroche ensuite des rôles à la télévision, au théâtre et au cinéma, notamment dans Le Frère du guerrier (2000) de Pierre Jolivet, pour lequel elle est nommée au César du Meilleur espoir féminin, puis dans La Fleur du mal (2002) de Claude Chabrol, pour lequel elle reçoit le Prix Suzanne-Bianchetti. Sa carrière est lancée, elle tourne alors notamment dans Narco (2004), Ma place au soleil (2007), Le Bal des actrices (2009), Les Infidèles (2012), La French (2014) et Entre amis (2015). On la verra prochainement dans la série La main du mal, aux côtés de JoeyStarr.

Sebastian Schipper

Après des études de théâtre à Munich, Sebastian Schipper débute sa carrière en tant que comédien dans Le Patient anglais (1996), Les Rêveurs (1997), et Cours, Lola, cours (1998). Il s’intéresse ensuite à la réalisation, et tourne Absolute Giganten en 1999, Un ami à moi (2006) avec Daniel Brühl, et Vers la fin de l’été (2008). La carrière du cinéaste prend en 2015 un essor international: son film Victoria, tourné en un plan-séquence de 2h14 avec des acteurs non-professionnels, sélectionné à la Berlinale puis aux European Film Awards, est un succès dans de nombreux pays. Sebastian Schipper coproduit la même année le film de sa compatriote Maren Ade, Toni Erdmann, révélation du dernier Festival de Cannes. Il prépare actuellement son prochain long-métrage, Undeniable.

Catherine Corsini

Catherine Corsini se passionne très tôt pour le cinéma et signe son premier long, Poker, en 1987. Suivent ensuite Les Amoureux, sélectionné au Festival de Cannes 1994, La Nouvelle Eve (1999) avec Karin Viard, sélectionné à la Berlinale, puis La Répétition, avec Emmanuelle Béart, présenté à Cannes en 2001. La cinéaste revient ensuite à la comédie avec Mariées mais pas trop (2003) et Les Ambitieux (2007), sélectionné à la première édition du Festival de Rome. En 2009, elle tourne Partir avec Kristin Scott Thomas, qui rencontre un beau succès public et critique, puis Trois mondes, sélectionné en 2012 à Un Certain Regard. En 2015, Catherine Corsini signe La Belle saison, avec Cécile de France et Izïa Higelin.

Olafur Darri Olafsson

Né aux Etats-Unis, Olafur Darri Olafsson retourne en Islande à l’âge de 4 ans. Il étudie le théâtre et débute sa carrière de comédien. En 2000, il est repéré par le réalisateur Baltasar Kormakur, avec qui il collaborera à de nombreuses reprises, notamment dans 101 Reykjavik (2000), The Deep (2012), et récemment dans la série Trapped (2015). Menant sa carrière entre l’Europe et les Etats-Unis, il est notamment à l’affiche de La Vie rêvée de Walter Mitty (2013) de Ben Stiller, True Detective (2014), aux côtés de Matthew McConaughey, et Le Bon Gros Géant (2016), de Steven Spielberg. En 2015, il fait partie du Grand Jury au 50ème Festival international du film de Karlovy Vary.

Mélanie Bernier

Mélanie Bernier débute sa carrière au cinéma, à la télévision, et au théâtre à 15 ans.

En 2012, elle tourne dans Les Gamins, aux côtés d’Alain Chabat et Sandrine Kiberlain et apparaît l’année suivante dans les films Gibraltar, Au Bonheur des Ogres et Populaire. En 2015, la carrière de l’actrice prend son essor : elle décroche les premiers rôles féminins de Nos futurs de Rémi Besançon et Un peu, beaucoup, aveuglément, de et avec Clovis Cornillac. Elle sera prochainement à l’affiche de La Prunelle de mes yeux d’Axelle Ropert et Tout là-haut de Serge Hazanavicius.

Bruno Coulais

Issu d’une formation en musique classique, Bruno Coulais s’oriente progressivement vers la composition et la musique de film. Il collabore alors régulièrement avec des réalisateurs de cinéma et de télévision. En 1996, il compose la musique de Microcosmos : Le Peuple de l’herbe, qui rencontre un grand succès à sa sortie, et pour lequel le compositeur remporte un César et une Victoire de la musique. Cette notoriété est définitivement confirmée par la suite avec des films tels que Himalaya (1999), qui vaut à Bruno Coulais un deuxième César, Les Rivières pourpres (2000), et Le Peuple migrateur (2001). Depuis, il collabore régulièrement avec des réalisateurs dont il affectionne particulièrement le travail, tels que Jacques Perrin, James Huth, et Benoît Jacquot.

Court métrages

Antonin Peretjatko - Président du Jury court-métrages

 

Diplômé de l'École Louis-Lumière en section Cinéma, Antonin Peretjatko réalise plusieurs courts-métrages dans les années 2000. Il se fait remarquer en 2009 avec son documentaire Derrière les barreaux, qui obtient le Prix du Syndicat de la Critique.

 

En 2013, le jeune cinéaste réalise son premier long-métrage de fiction, La fille du 14 juillet, qui est sélectionné à Cannes (Quinzaine des réalisateurs et Caméra d’or), pour les Césars et le Prix Lumière 2014 (dans les catégories Meilleur premier film et Meilleur espoir masculin pour Vincent Macaigne).

 

Le réalisateur revient en 2016 avec La Loi de la Jungle, pour lequel il retrouve Vimala Pons et Vincent Macaigne.

 

Alice de Lencquesaing

Parallèlement à ses études de Lettre Modernes, Alice de Lencquesaing joue au théâtre et tourne depuis une dizaine d’années, notamment pour Mia Hansen Love (Le Père de mes enfants, 2009), Maïwenn (Polisse, 2011), Guillaume Nicloux (La Religieuse, 2013) ou encore Stéphane Liberski (Tokyo Fiancée, 2014). En 2016, elle est à l’affiche de Chocolat de Roschdy Zem, Braqueurs de Julien Leclercq, Frantz de François Ozon et Réparer les vivants de Katell Quillévéré. Par ailleurs, elle écrit et monte ses propres projets et développe actuellement un court-métrage.

Finnegan Oldfield

Finnegan Oldfield débute sa carrière au cinéma dans des films tels que Poupoupidou (2011), Mineurs 27 (2011), Geronimo (2014). En 2015, il tourne dans Ni le ciel ni la terre de Clément Cogitore, puis partage l’affiche du film Les Cowboys avec François Damiens, qui lui vaut une nomination au César du meilleur espoir masculin. Cette année, il était à l’affiche de Bang Gang d’Eva Husson, Nocturama de Bertrand Bonello, et Réparer les vivants de Katell Quillévéré. Il tiendra bientôt le rôle titre du nouveau film d’Anne Fontaine, Marvin.

Audrey Estrougo

Audrey Estrougo tourne son premier film Regarde moi en 2007. Elle réalise ensuite la comédie musicale Toi, moi, les autres, qui sort en 2011, puis Une histoire banale (2013). Elle s’intéresse, pour son quatrième long-métrage, au milieu carcéral féminin : La Taularde, avec Sophie Marceau, sort sur les écrans en septembre 2016. Audrey vient également de terminer le tournage de sa première série télévisée, Héroïnes, mettant en scène Romane Bohringer, et prévue sur nos petits écrans pour février 2017.

François Theurel

François Theurel, alias Le Fossoyeur de films, a suivi des études en sciences politiques et en sociologie. Il lance en 2012 une chaîne Youtube dédiée principalement au cinéma de genre. Son émission principale, Le Fossoyeur de Films, qui rassemble près de 600 000 abonnés, mêle critique et analyse cinématographique avec un humour décalé.

Lola Bessis

À 19 ans, Lola Bessis écrit et produit son premier court-métrage, Checkpoint (2010), à quatre mains avec Ruben Amar. Elle passe au long-métrage avec Swim Little Fish Swim (2014), dans lequel elle tient le rôle principal, et qui remporte un beau succès en salles et en festivals. Lola poursuit en parallèle sa carrière de comédienne, notamment à l’affiche de Monsieur et Madame Adelman de Nicolas Bedos, et développe actuellement son prochain film, Destiny. Elle a participé cette année aux Talents Cannes Adami.

Grégory Audermatte

Passionné de cinéma depuis sa plus tendre enfance, Grégory Audermatte fait des études de cinéma et d’audiovisuel, durant lesquelles il réalise quelques films. Attiré par le monde de la distribution, il passe par Films Distribution et SND, avant de devenir lecteur de scénarios. Depuis deux ans, il travaille aux acquisitions de courts et moyens-métrages pour ARTE, profitant de cette position privilégiée pour découvrir les talents de demain.